Randonnée le sentier botanique de la Font de St- Amans

< Retour à la page précédente
  Randonnées dans l'Hérault
- Clubs Randonnée
- Randonnée en VTT
- Balades à Cheval
- Rando d'Anes
- Livres / Conseils

- Randonnées Hérault
- Balade cascades de la Vis
- Balade lac du Salagou
- Balade St Guilhem le désert
- Balade du Pic Saint Loup
- Balade gorges de L'Héric
- Balade gorges de la Buèges
- Balade chapelle de Londres
- Balade à Olargues
- Balade ermitage du Pic Saint Loup
- Balade ermitage St Bauzille
- Balade l'Oppidum murviel les Montpellier
- Balade mer des rochers de Sauve
- Balade Roc pointu de St Jean de Fos
- Balade sentier botanique de la Font de St-Amans
- Promenade en train dans les Cévennes des Camisards

Nous insistons sur le fait qu'il faut toujours suivre les Gr et ne jamais au grand jamais quitter les chemins balisés, si vous vous aventurez hors des chemins conseillés, vous prennez de gros risques pour vous et les personnes qui vous accompagnent, il se peut que certaines randonnées que nous présentons aient été modifiées ou débalisées, donc nous vous proposons des balades uniquement pour vous faire une idée, il est donc préférable avant de partir de vous renseigner auprès des mairies et ou office de tourisme, si vous décidez de ne pas suivre nos conseils, nous ne pourrons pas être tenue responsable de tous problèmes éventuels.


Merci et bonne balade !


  Randonnée LE SENTIER BOTANIQUE DE LA FONT DE ST-AMANS

Pour bien rendre compte de l’état actuel de la nature, l’écologie se doit de connaître le passé. Parmi les nombreuses disciplines qui interviennent dans cette connaissance, l’analyse pollinique est bien utile. Elle permet une reconstitution précise de l’histoire de la végétation, du climat et de l’activité humaine, en étudiant les grains de pollen ou spores incrustés irrémédiablement dans des couches superposées de sédiments.

Les botanistes qui usent de cette méthode considèrent l’ère glaciaire comme période de commencement, voire d’apparition de la végétation. A cette époque, il y a 18.000 ans environ, notre région était recouverte de glace ou de neige. Et la végétation très rare se manifestait timidement au travers d’une steppe glaciaire. Il faudra attendre 10.300 ans pour constater un radoucissement du climat favorable à l’apparition d’une forêt plus conséquente.

Noisetiers et chênes se disputent alors en quelque sorte la primauté de cette ère de la forêt qui va pousser à sa guise pendant plus de 6000 ans. Ensuite, avec l’homme, le déboisement concernera d’abord des petites parcelles pour des cultures de céréales puis d’autres plus importantes destinées aux pâturages. Une mise à feu de la forêt laissera finalement une mosaïque de clairières et de sous-bois.

Dans les vallons qui bénéficient de micro-climats, la forêt originelle cohabitera avec de nombreuses espèces de végétaux méditerranéens que l’on trouve aujourd’hui.


  Accès départ de Montpellier

De Montpellier, prendre la route de Lodève. Passer cette ville et suivre le jalonnement Soubès, St-Pierre-de-la-Fage. On peut garer son véhicule à l’entrée du village de Soubès (petit parking). Prendre la direction du réservoir à l’est de la commune (balisage bleu et jaune). Un dépliant de la promenade a été réalisé par le foyer rural de Soubès avec le concours le l’O.N.F (renseignement au bar du Terral)

Niveau:
Balade facile et familiale nécessitant 2H30 pour réaliser tranquillement le parcours.


Recommandations:
Ne pas partir trop tard respecter les lieux et tenir les chiens en laisse.

Le pays des écureuils

Il faut savoir toutefois que le niveau le plus bas du boisement a été atteint dans notre région entre le dernier tiers du 18ème siècle et la moitié du 19ème siècle entre les verriers, les potiers et les charbonniers, la forêt a été soumise à rude épreuve. Tout ce petit monde confondu a puisé considérablement dans les réserves de bois de la région et en a ainsi modifié très certainement l’évolution.

Depuis, le rôle des hommes se contente à une gestion que l’Office national des Forêts applique avec rigueur et efficacité. La forêt pousse tranquillement et certains endroits ne seront plus agressés comme ce fut le cas jadis pour des besoins énergétiques.

Parmi les plus attachantes, voici donc la forêt de la Font de Saint-Amans et son superbe sentier botanique. Plus d’une soixantaine d’espèces naturelles se côtoient, dans un paysage authentique où il fait bon respirer.

Parmi les sempiternelles essences telles que le thym, romarin, lavande aspic ou autre chèvrefeuille, vous pourrez y découvrir sans peine d’étonnantes plantes comme l’echinops
(une sorte de chardon) la laser et ses jolies fleurs immaculées, le cornouiller, arbre singulier dont les fruits délicieux entrent dans la composition gourmande de confitures colorées ou encore la xéranthème appelée aussi immortelle bleue.

Au détour du sentier aurez-vous le privilège de surprendre alors un écureuil qui escalade un pin laricio avec une telle agilité qu’il vous étonnera. L’indication que les bois sont habités. Mais pour que toutes ces petites bêtes montrent le bout du nez, il convient d’être vous-même discret.

Un joli parcours donnera facilement envie d’accomplir une autre balade. N’hésitez pas la beauté des lieux le mérite.



Accompagnateur randonnée
Cette rando peut être accompagnée par un guide dîplome d'Etat qui évoquera sur le chemin la faune, la flore, la géologie, l'écologie des garrigues  et  contes légendes locales, botaniques et medecine populaire...

Renseignements :
La Maison de la Randonnée St-Guilhem Seranne
- Contac t: HUBERT BORG
- Tel : 06 14 97 51 79

Tous droits réservés ! ©2010 leguidemontpellier.com
© Hubert Borg - © leguidemontpellier.com