Coronavirus et réservation d'hôtels

À cause de la pandémie du coronavirus qui a entraîné le confinement, les vacances de Pâques ont été annulées. Mais le déconfinement est annoncé pour le 11 mai 2020 toutefois, c’est encore progressif. C’est un petit espoir de vacances d’été pour les Français et pour le secteur hôtelier même si rien n’est encore sûr. Alors, est-ce qu’il faut déjà penser à réserver les hôtels dès maintenant ?

Une situation encore très incertaine

Même si le déconfinement progressif est annoncé pour le 11 mai prochain, rien n’est encore dit concernant les bars, les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques. Ces derniers ne savent pas exactement quand ils pourront ouvrir à nouveau leurs portes. À 2 mois et demi du début des vacances d’été, les professionnels du secteur tout comme les clients sont encore dans le flou total. Pour réserver, le mieux est d’attendre les mesures de déconfinement, de la sorte aussi, le secteur hôtelier peut prendre les mesures nécessaires pour accueillir les vacanciers. Toutefois, pour les gens qui ont déjà fait leur réservation en ligne sur Expedia.fr, au cas où c’est impossible de se déplacer, et donc de venir, les règles actuelles s’appliquent. Pour les séjours, les voyages, les locations… du 1er mars au 15 septembre prochain et réservés avant le début du confinement, les clients auront un avoir valide pendant 18 mois et remboursable après pour les réservations réalisées après le 17 mars 2020 suite à une ordonnance gouvernementale. Il n’y a encore d’informations précises sur les annulations en raison de cette crise sanitaire. De plus, il faut savoir que les banques et les assurances ne couvrent pas les pandémies.

Réservation, dans l’attente des nouvelles mesures

Réservation d'hôtel et déconfinementVu l’incertitude en rapport avec la crise du coronavirus Covid-19, le secrétaire d’État aux transports Jean-Baptiste Djebarri a annoncé la semaine passée qu’il vaut mieux attendre un peu avant de réserver les hôtels pour les prochaines vacances d’été. Ses propos ont été précisés par la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne affirmant que ça ne touche que les vols à l’étranger, elle pousse les Français à profiter du pays afin de venir en aide au secteur du tourisme. En effet, les frontières de l’espace Schengen sont fermées, il est donc impossible de partir à l’autre bout du monde. Quoi qu’il en soit, réserver un hôtel n’est pas encore une bonne idée actuellement. De plus, les personnes voulant aller à l’étranger doivent vérifier sur le site du ministère français des Affaires étrangères la législation de leur pays de destination concernant le virus. Il est difficile de réserver tant que les mesures ne sont pas encore annoncées clairement.

Découvrez aussi Que faire à Montpellier un jour de pluie ? 3 activités originales.